Les Algériens, qui n’ont reçu aucune information sur l’état de santé de leur président Abdelaziz Bouteflika depuis l’officialisation de sa candidature, s’agacent. Et certains ne se privent pas de faire des canulars sur le standard du centre hospitalier.

Les vidéos d’internautes se filmant en train d’appeler les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) inondent les réseaux sociaux. Certains commandent des pizzas pour le président Abdelaziz Bouteflika !  D’autres se font passer pour des membres de sa famille. Certains vont même jusqu’à suggérer au personnel hospitalier d’orchestrer une panne d’électricité «Urbaines Bounce Basketball De Adidas Dillard Hommes Baskets Dame Chaussures 2 Baskets wPZuOiXkT pour rendre service au peuple algérien ».

Sur Facebook comme sur Twitter, le phénomène devient rapidement viral. En 24 heures, mardi, le centre hospitalier dit avoir reçu 1 500 appels de plus qu’un jour normal. La situation s’est depuis apaisée, relativise un membre du personnel joint par la radio française RFI. Mais elle n’est pas sans conséquence : « Si les standards sont monopolisés, explique ce responsable, on risque de ne pas pouvoir répondre aux personnes qui nécessitent des soins. »

Justement, un élu du RCD a dénoncé ce comportement dangereux qui pourrait mettre la vie de patients en péril. Reda Boudraa, élu de l’APW de Bejaïa, a demandé, sur sa page Facebook, aux Algériens de ne pas appeler le standard des Hôpitaux de Genève où est hospitalisé Bouteflika. « N’appelez pas le standard téléphonique de l’hôpital universitaire de Genève », a-t-il plaidé. « Le standard est fait pour recevoir des appels qui peuvent être des urgences vitales de gens vraiment en crise. Saturer le standard d’un hôpital serait criminel. Nos actions sont pacifiques et civilisées », explique cet élu qui veut sensibiliser ses compatriotes. « Jouer à la roulette russe avec la vie d’êtres humains serait irresponsable de notre part », a écrit enfin Reda Boudraa.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE Annuler la réponse